Exercices Corrigés pneumatiques Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF - Électromécanique des systèmes automatisés Exercices Corrigés pneumatiques Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés pneumatiques Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés pneumatiques Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés pneumatiques Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF


Exercices Corrigés pneumatiques

 ESA-OFPPT-PDF











L’exploitant limite le débit instantané de purge par le biais de la vanne à opercule manuelle 03-BO-V-05a/b située en aval de la vanne guillotine automatique sur la conduite de sortie de boues.

 

Lors de la mise en route de la station, la durée et la fréquence de purge de chaque débourbeur peuvent être réglées à 3 minutes par jour (faible turbidité de l’eau brute - 10 mg/l). Ces valeurs devront être ajustées par l’exploitant en fonction de la teneur en MES dans l’eau brute.

 

Décanteurs lamellaires

 

Afin de limiter le débit de purge à évacuer lors du fonctionnement normal de l’usine, les vannes de purge à guillotine 04-BO-AV01a/b des deux décanteurs ne doivent pas être ouvertes en même temps mais l’une après l’autre.

 

L’exploitant peut limiter le débit de purge par le biais de la vanne à opercule manuelle 04-BO-V02a/b située en amont de la vanne guillotine sur la conduite de sortie de boues.

 

Lors de la mise en route de la station, la durée et la fréquence de purge de chaque décanteur peuvent être réglées à 2 minutes toutes 12 h (faible turbidité de l’eau brute - 10 mg/l). Ces valeurs devront être ajustées par l’exploitant en fonction de la teneur en MES dans l’eau brute.

 

Fonctionnement de la recirculation sur la décantation lamellaire

 

La recirculation doit être mise en marche pour des valeurs de faible turbidité dans l’eau brute (< 100 NTU).

 

Le but de la recirculation est d’augmenter la concentration en MES dans les floculateurs, afin de favoriser la floculation des particules et par conséquent leur décantation.

         

Il est généralement admis que la concentration dans les floculateurs en cas de recirculation doit être comprise entre 0.3 g/l et 1 g/l, en fonction des résultats visuels et qualitatifs de la floculation et de la décantation.

 

Lorsque la recirculation est en marche, les pompes de recirculation fonctionneront en continu.

 

Afin de régler la concentration dans les floculateurs, l’exploitant dispose de plusieurs outils :

-          Modifier la durée des purges des décanteurs via l’automatisme,

-          Modifier le débit des pompes de recirculation en jouant sur les vannes manuelles au refoulement des pompes.

 

L’exploitant doit contrôler la concentration en MES dans les floculateurs une fois par jour afin de s’assurer du bon fonctionnement de la recirculation.

 

§  Si la concentration est trop élevée, augmenter la durée des purges ou diminuer le débit de recirculation

§  Si la concentration est trop faible, diminuer la durée des purges ou augmenter le débit de recirculation.

 

La durée des purges et le débit de recirculation ne doivent pas être modifiés simultanément. Un paramètre sera modifié, et l'impact du changement sera vérifié avant de modifier l'autre paramètre.

 

La concentration des boues dans les floculateurs pourra être appréciée en prélevant un échantillon des eaux du floculateur dans un bécher et en notant le volume de boues décantées après 15 minutes.

 

Décanteur des eaux sales

 

L’exploitant peut limiter le débit de purge par le biais des vannes à opercule manuelle 08-BO-V02a/b placées sur la conduite de sortie de boues.

             

Lors de la mise en route de la station, la durée et la fréquence de purge (par ouverture successive des vannes guillotines de purge 08-BO-AV01a/b) peut être réglée à 5 minutes toutes les 6 heures. Cette valeur devra être ajustée lors de la mise en route après le réglage du lavage des filtres et de l’injection du polymère pour les eaux sales, de manière à respecter une valeur de 5 % pour les pertes en eau de cet ouvrage.

 

1.      Lavage des filtres a sable

Le poste de filtration est composé de 6 filtres à sable gravitaire à faible hauteur d'eau.

 

Le mode de lavage des filtres est soit :

·         Automatique ;

·         semi-automatique ;

·         manuel assisté.

 

Un sélecteur prévu sur chaque pupitre de commande filtre permet de sélectionner le mode de lavage.

Commentaires
Aucun commentaire
Enregistrer un commentaire



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -