Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF - Électromécanique des systèmes automatisés

vendredi 15 mai 2020

Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

  Can I Help You       vendredi 15 mai 2020

Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF


Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets

 ESA-OFPPT-PDF
















1.      Arrivée d’eau brute

Deux conduites gravitaires alimentent le collecteur d’aspiration de la station de pompage en eau brute depuis le canal Bou Areg et le barrage Arabat. Le choix du mode d’adduction par le canal ou le barrage se fait par des vannes manuelles (Lot Conduites) installées en amont de la station de pompage. L’exploitant décide du mode d’adduction en fonction de la qualité de l’eau brute et/ou de la disponibilité de la ressource.

Les pompes du poste de pompage eau brute ont une capacité unitaire de 1340 m3/h à 68 mCE à la vitesse nominale.

 

Les pompes sont équipées de variateurs de fréquence permettant de réguler le débit d’eau brute alimentant la station de traitement, avec un asservissement à la mesure du débitmètre au refoulement 01-EB-FE01, afin d’égaler une consigne paramétrée sur le terminal opérateur.

 

Le débit de fonctionnement sera fixé par l’exploitant, en fonction de la concentration en MES dans l’eau brute et le nombre de files en marche, afin d’obtenir le débit d’eau traitée souhaité (voir tableau des pertes en eau dans le mémoire Exécution).

 

Si une seule file de traitement est en marche, une pompe se met en route. Si les 2 files de traitement sont en marche, 2 pompes se mettent en route simultanément.

Il est prévu une permutation cyclique des pompes en service à chaque démarrage.

 

Des valeurs limites sont à respecter pour le fonctionnement avec les variateurs :

Fréquence minimum autorisée                                             :           30 Hz

Fréquence maximum autorisée                                             :           50 Hz

 

Le collecteur d’aspiration des pompes est équipé d’un capteur de pression 01-EB-PE01 avec indication locale et report de l’information sur la supervision. Un seuil de pression basse avec alarme PAL est traité sur ce capteur (commande l’arrêt des pompes – protection manque d’eau).

 

Procédure de démarrage des pompes d’eau brute :

 

En mode pompage, les variateurs de fréquence des pompes de régler le débit des pompes pour atteindre la consigne de débit rentrée par l’exploitant.

An cas de défaillance des variateurs de fréquence des pompes, la vanne de régulation 02-EB-AV-01 régule le débit admis sur la station en fonction de la consigne de débit rentrée par l’exploitant. Sur commande d’arrêt, la vanne sera tout d’abord fermée puis les pompes seront arrêtées.

 

Les pompes d’eau brute sont obligatoirement démarrées à une fréquence de 35 hz.

Si la consigne de débit est obtenue (débit mesuré égal au débit de consigne), au bout d’une temporisation réglable (1 ou 2 minutes), la procédure de démarrage des pompes d’eau brute est terminée.

Si la consigne de débit n’est pas obtenue (débit mesuré inférieur au débit de consigne), alors la fréquence des variateurs est augmentée progressivement par tranche de 2 hz jusqu’à obtenir le débit de consigne.

1.      Réglage des purges

En règle générale, l’exploitant doit contrôler les boues des différents ouvrages dès qu’un changement significatif des caractéristiques de l’eau brute intervient :

 

§  Si elles sont trop concentrées, augmenter la durée ou la fréquence des purges ;

§  Si elles sont trop claires, diminuer la durée ou la fréquence des purges.

 

La durée et la fréquence des purges ne doivent pas être modifiées simultanément. Un paramètre sera modifié, et il sera vérifié l'impact du changement avant de modifier l'autre paramètre.

 

La concentration des boues pourra être appréciée en prélevant un échantillon des boues extraites dans un bécher (en début et en fin de purge) et en notant le volume de boues décantées.

Une grande quantité de surnageant en début de purge indique des boues peu chargées : diminuer la fréquence des purges.

Une grande quantité de surnageant en fin de purge indique des boues peu chargées : diminuer la durée de la purge.

 

Débourbeurs

 

Afin de limiter le débit de purge à évacuer lors du fonctionnement normal de l’usine, les vannes de purge à guillotine 03-BO-AV01a/b des deux débourbeurs ne doivent pas être ouvertes en même temps, mais l’une après l’autre. A intervalle régulier, il faut permuter manuellement la conduite de purge en fonctionnement (par ouverture ou fermeture des vannes 03-BO-V01a/b et 03-BO-V02a/b) afin d’éviter un éventuel de risque de prise en masse des boues. 

logoblog

Thanks for reading Exercices Corrigés Montage et ajustement d'arbres, de roulements et de coussinets Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Previous
« Prev Post

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire