Exercices Corrigés Hydrauliques Électromécanique des Systèmes Automatisés-ESA-OFPPT-PDF - Électromécanique des systèmes automatisés Exercices Corrigés Hydrauliques Électromécanique des Systèmes Automatisés-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés Hydrauliques Électromécanique des Systèmes Automatisés-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés Hydrauliques Électromécanique des Systèmes Automatisés-ESA-OFPPT-PDF

Exercices Corrigés Hydrauliques Électromécanique des Systèmes Automatisés-ESA-OFPPT-PDF




Exercices Corrigés Hydrauliques

 

 ESA-OFPPT-PDF
















L’eau traverse le pack lamellaire du bas vers le haut et est collectée dans des goulottes immergées à la surface de l’eau. Les lamelles des débourbeurs ont été spécialement choisies pour accepter de fortes teneurs en MES. Les profilés utilisés (type 98 x 30) présentent un espacement plus large évitant l’embourbement du débourbeur.

 

Les purges des débourbeurs, effectuées par des vannes automatiques, rejoignent soit l’exutoire soit la bâche à boues, par un jeu de vannes manuelles.

 

Chaque débourbeur possède un by-pass. Celui-ci permet d’isoler les débourbeurs en cas de besoin (nettoyage ou dysfonctionnement).

 

Coagulation – Floculation

 

L’eau débourbée est admise dans deux mélangeurs rapides, un par file de clarification, équipés chacun d’une turbine de mélange. Le sulfate d’alumine, le CAP et le permanganate de potassium si besoin sont injectés dans cet ouvrage.

 

L’eau traverse ensuite deux floculateurs munis chacun de 2 compartiments en série, équipés d’une turbine à vitesse lente réglable. Une injection de polymère a lieu à l’entrée de chaque floculateur.

 

Le coagulant et le polymère injectés respectivement dans le mélangeur et le floculateur ont pour rôle de déstabiliser les molécules et colloïdes d’une part et de créer un agglomérat de flocs d’autre part. Ces flocs (matures) ont une densité suffisamment conséquente pour être facilement décantés.

 

Décantation

 

L’eau entre dans deux décanteurs lamellaires, un par file, équipés chacun d’un pont racleur à entrainement central. L’eau traverse le pack lamellaire du bas vers le haut et est collectée dans des goulottes immergées à la surface de l’eau, tandis que les particules plus denses que l’eau redescendent vers le bas.

 

Les profilés utilisés (type 70 x 18) permettent d’obtenir une bonne qualité d’eau décantée.

 

La recirculation des boues des décanteurs vers les floculateurs, est assurée par des pompes.

 

Les purges des décanteurs, effectuées par des vannes automatiques, rejoignent la bâche à boues.

 

Filtration sur sable

 

A la sortie des décanteurs, l’eau des deux files rejoint le canal d’alimentation des filtres à sable.

 

Les filtres à sable sont du type ouvert en béton à faible hauteur d’eau. La régulation des filtres est assurée par des vannes à papillon avec positionneur pneumatique et électronique de réglage incorporée, dispositif fiable et précis permettant de maintenir un niveau constant d’eau dans le filtre au fur et à mesure de son colmatage.

 

Le chlore anti-algues si besoin est injecté dans cet ouvrage.

 

 

Bâche eau de lavage

 

L’eau filtrée transite ensuite par une bâche, servant de réserve pour le lavage des filtres.

Le chlore de désinfection est injecté à la sortie de cette bâche.

 

Bâche d’eau traitée

 

L’eau passe ensuite par surverse pour alimenter une bâche d’eau traitée avec deux compartiments isolables. Le départ de l’eau traitée se fait gravitairement.

 

La soude pour la mise à l’équilibre finale est injectée à l’entrée de cette bâche.

 

Réactifs de traitement

 

Il est prévu d’installer dans le nouveau bâtiment de réactifs :

o   le stockage des réactifs,

o   la préparation et le dosage du polymère de la filière eau et des eaux sales de lavage,

o   la préparation et le dosage du sulfate d’alumine pour la coagulation,

o   le dosage de la soude,

o   le transfert du chlorure ferrique vers les bacs de préparation de coagulant,

o   la préparation et le dosage du charbon actif,

o   la préparation et le dosage du permanganate de potassium.

Des cuves de stockage de soude et de chlorure ferrique sont prévues à l’extérieur.

 

Les vidanges, trop-pleins et égouttures des postes réactifs sont collectés dans une fosse de neutralisation.

 

Concernant la chloration, un nouveau local de stockage de tanks à chlore est prévu.

 

Les nouveaux équipements de dosage de chlore sont installés dans une salle existante utilisée actuellement pour stocker la soude, et qui sera réhabilitée (GC, ventilateur, porte, etc…).

Commentaires
Aucun commentaire
Enregistrer un commentaire



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -