Exercices Corrigés électroniques de puissance Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF - Électromécanique des systèmes automatisés

vendredi 15 mai 2020

Exercices Corrigés électroniques de puissance Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

  Can I Help You       vendredi 15 mai 2020

Exercices Corrigés électroniques de puissance Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF


Exercices Corrigés électroniques de puissance Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF




Exercices Corrigés électroniques de puissance

 ESA-OFPPT-PDF

















Data

Nous avons vu que, la plupart du temps, l'énergie électrique était fournie par le réseau, et
donc par l'intermédiaire d'une tension sinusoïdale. Or, dans de nombreuses applications (une bonne partie de l'électronique notamment), l'énergie est utilisée sous forme de signaux
continus. Il est donc nécessaire de disposer d'un système effectuant cette conversion. Ce
dispositif est appelé redresseur. Nous verrons que la tension délivrée présente une ondulation de tension non négligeable (surtout dans les redresseurs commandés) ce qui nécessite d'associer un filtre au redresseur, afin d'obtenir un signal continu utilisable. Compte tenu des charges souvent inductives, l'ondulation de tension en sortie conduit à une ondulation de courant très faible dans la charge. Ce courant sera donc fréquemment supposé constant dans la charge.
où a est un signal quelconque, A sa valeur moyenne et ~a son ondulation, définie comme la
différence des deux grandeurs précédentes.
I. Le redressement non commandé.
Ce type de redresseur permet d'obtenir en sortie une tension redressée dont la valeur
moyenne est fixée (non réglable). Ce dispositif est réalisé à partir de diodes.
I.1. Structures de base.
I.1.1. Obtention d'une tension redressée positive.
Considérons un système q-phasé de tensions (v1, v2,….,vq) sinusoïdales, de valeur efficace
V, déphasées de proche en proche de 2π/q et de pulsation ω.
Appliquons ce système à q diodes disposées de la façon suivante:
Une seule diode peut conduire à la fois, sinon cela imposerait une tension instantanée
identique sur deux phases ce qui est impossible. La diode qui conduit, à un instant t donné, est celle qui a le potentiel d'anode le plus élevé (ce qui impose une tension négative aux bornes des autres diodes qui, ainsi sont bloquées).
Pour mieux comprendre ces relations entre grandeurs multiphasées, on peut visualiser un
système de tensions triphasé (on raisonnerait de même en q-phasé). Lorsque la diode (i)
conduit, la tension à ses bornes est nulle alors que la tension appliquée à la charge est vi.
Lorsque la diode (i) est bloquée, la tension à ses bornes est négative et la tension de sortie
est successivement, par ordre de conduction, celle des autres phases.
La tension est alors la différence entre la tension de la phase (i) et celle de la phase qui
conduit (là où la diode est passante).

logoblog

Thanks for reading Exercices Corrigés électroniques de puissance Électromécanique des Systèmes Automatisées-ESA-OFPPT-PDF

Previous
« Prev Post

Aucun commentaire:

Publier un commentaire